Pourquoi A l’Equilibre ?

équilibre

« Équilibre »

Je crois qu’il s’agit du terme que j’emploie le plus souvent lors des séances de thérapie ou en consultations de Naturopathie. Il définit si bien l’état d’harmonie que tout un chacun recherche …

 

Toutes les histoires sont différentes, particulières, mais dans les récits des personnes en mal-être, le déséquilibre est quasiment toujours là, quelque part.

Trop de ceci, pas assez de cela : trop de travail, de contraintes, trop de fatigue, de nourriture industrielle, pas assez de liberté, d’amour ou d’argent …

 

Oui ! Certaines occupations sont incontournables au quotidien !

Aller au travail, s’occuper de ses enfants, être présent(e) pour sa famille,

tenir la maison, faire du sport et « assurer » sur tous les fronts …

 

Bien sûr, il y a des priorités, mais elles sont différentes d’une personne à l’autre. Pour l’un, la carrière professionnelle prime, pour l’autre il s’agit de la famille, des amis ou de s’occuper de son intérieur. Puis il y a ceux qui consacrent bon nombre d’heures au sport ou à la lecture, aux sorties et voyages, à divers loisirs …

Certains parviennent sans soucis à articuler les différentes facettes qui composent leur vie, d’autres peinent, se fatiguent, s’usent en jonglant entre elles.

Mon rôle en tant que thérapeute est de guider la personne en difficulté vers la découverte de son propre équilibre, celui qui sera le plus bénéfique à son bien-être. Pas celui de la voisine ou du collègue, mais celui qui pourra lui permettre de s’épanouir pleinement.

Il est si difficile aujourd’hui, de justement trouver le bon dosage entre toutes les sphères de la vie. Parfois, nous négligeons l’un des aspects, ce qui peut entraîner une instabilité, un mal-être.

Malheureusement, la suite logique du déséquilibre est la frustration. Et bien que l’insatisfaction soit bénéfique à petites doses (elle pousse aux nouveaux projets, à l’adaptation, à se dépasser, à l’ambition), elle peut être destructrice si elle est subie, tous les jours et à long terme.

Le secret de l’équilibre réside dans le fait de changer de regard sur le quotidien, en arrêtant de se focaliser sur l’idée que nous n’avons pas le choix, puis en définissant NOUS-MÊMES nos priorités. La direction que prend notre vie est la conséquence de nos choix, des éléments sur lesquels nous choisissons de nous attarder, consciemment ou pas, volontairement ou non, mêlée aux aléas que la vie distille.

 

Qu’est-ce-que je choisis de placer en priorité dans ma vie ? 

 

Dans le feu de la routine, il est difficile de prendre le temps de réfléchir à cette question là. Et les réponses évoluent avec le temps, avec l’âge aussi. La priorité du jour passe en second plan l’année suivante.

Je crois qu’il est indispensable, pour trouver l’équilibre, de souvent se remettre en question, soi et notre quotidien, pour réajuster dans la mesure du possible, changer de regard, faire des choix en conscience, moins subir.

 

♦♦♦

 

L’Equilibre s’invite aussi à table :

« Equilibrer ses repas »

« Manger équilibré »

Des notions dont nous entendons beaucoup parler ces derniers temps, et à juste titre. Parce que l’état de santé de la population préoccupe, à titre individuel et plus largement. De plus en plus, nous sommes en quête du mieux manger, se nourrir correctement pour être, ou rester en bonne santé.

D’ailleurs en Naturopathie nous parlons de « rééquilibrage alimentaire ». L’heure n’est plus aux régimes, aux frustrations et à l’éviction totale de certains aliments parfois injustement considérés comme néfastes. Longtemps par exemple, les recommandations de minceur imposaient d’éliminer TOUTES les sources de graisses de notre alimentation. Elles étaient accusées de tous les maux. Aujourd’hui, le discours se fait plus modéré. Au lieu d’éliminer, nous sommes invités à sélectionner des huiles végétales de qualité, bénéfiques, vitales pour nos organismes.

Il est vrai qu’apprendre à mieux s’alimenter peut demander un soupçon d’effort au départ. Mais les effets sont si bénéfiques que cela en vaut largement la peine ! Il suffit d’une pincée de curiosité, une autre de désir pour se lancer dans l’aventure de l’alimentation saine.

 

à l'équilibre entre naturopathie et psychologie

 

Ce blog, j’ai eu envie de le consacrer à cet idée d’équilibre à travers plusieurs thèmes :

le corps et l’esprit à travers la Naturopathie notamment,

le quotidien,

l’épanouissement personnel.

 

L’équilibre est possible en prenant le temps

de définir ce qui compte

VRAIMENT

♦♦♦

 

Tu ressens le besoin d’être soutenu pour déterminer quelles sont tes priorités et diriger ton attention vers le meilleur chemin pour toi ?

N’hésite pas à venir travailler avec moi, je te guiderai dans cette démarche.

Si cela t’intéresse dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire je me plairai aussi à t’accompagner.

Me contacter

2 thoughts on “Pourquoi A l’Equilibre ?

  1. Je suis tellement d’accord <3 l'équilibre, ou la voix du milieu, celle de l'harmonie ! C'est fou de voir comment on a une tendance naturelle à s'en éloigner, et en même temps un besoin viscérale de s'y trouver… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *